Chamboulement au service de l'enseignement

Difficultés scolaires: pas facile de trouver des solutions adaptées. Pour les enfants qui ont besoin d’un soutien scolaire personnalisé, l’école met en place des solutions, comme par exemple ce qu’on appelle un soutien pédagogique ambulatoire. Seulement ils sont nombreux à avoir besoin de ce service et les responsables jouent aux funambules pour répondre aux besoins du canton. Sur l’année, le Jura totalise 450 heures pour ce soutien personnalisé. La section intégration est débordée et connaît des problèmes d’organisation. Résultat, la responsable en poste depuis le mois d’avril a annoncé son départ. Un problème qui n’aura pas de répercutions à court terme, mais qui suscite une inquiétude au sein du service de l’enseignement. « La section intégration : c’est dans une certaine mesure le fourre-tout quand on n’a pas de solution pour un enfant, ce sont les mots de Pierre-Alain Cattin, chef du Service de l’enseignement… Le départ de la  responsable de la section intégration est en quelque sorte le symptôme d’un problème d’organisation. Un problème qui pourrait à terme, être soumis au Gouvernement. /jse

 

 

 

Partager
Link
Météo