Des chiffres impressionnants du Chant du Gros

Le Chant du Gros fait vibrer le Noirmont depuis jeudi soir et se poursuit encore ce samedi. Cette 3e et dernière soirée du festival affiche complète depuis plusieurs semaines déjà. Samedi soir, Zebda, Julien Clerc, Calogero ou encore Black M seront sur scène.

Le Chant du Gros c’est aussi des chiffres qui donnent le vertige. C’est un comité d’organisation de onze personnes qui partent avec un budget de deux millions de francs. Ensuite, sur le terrain, ça commence par 6'000 heures de montage pour construire un site de 35'000 m2, soit l’équivalent de trois terrains de football, dont 13'000 m2 sont bâchés. Le tout entouré d’une barrière d’environ un kilomètre.

Plus de 1'200 bénévoles travaillent avant, pendant et après les trois jours du festival. Parmi eux, on compte 14 chauffeurs qui s’occupent d’amener les artistes jusqu’au Noirmont, des artistes qui vont donner une trentaine de concerts, soit plus de 35 heures de musique. Tout cela suivi et relaté par une trentaine de journalistes, cameramen et photographes.

Le public peut se désaltérer le long des plus de 150 mètres de bar où quelques 30'000 litres de bière sont bus chaque année. Deux tonnes de frites sont également avalées pendant le festival. Mais le Chant du Gros, c’est aussi et surtout 40'000 spectateurs lorsque le festival affiche complet, comme c’est le cas cette année pour la 3e fois. /sbo

Partager
Link

Galerie photos liée

10.09.2016
Météo