Le Chant du Gros côté flashs et objectifs

Le Noirmont vibre au rythme du Chant du Gros depuis jeudi soir. La 24e édition du festival se poursuit jusqu’à samedi. Lors des dernières éditions du Paléo ou du Montreux Jazz, de nombreux photographes professionnels ont estimé qu’ils ne pouvaient pas travailler dans de bonnes conditions, des artistes comme Johnny Hallyday ou Lady Gaga refusant d’être photographiés.

Chaque année, le staff du Chant du Gros reçoit plus d’une cinquantaine de demandes de photographes. Il doit donc en refuser, faute de place dans la fosse, l’endroit situé juste devant la scène et où les photographes peuvent généralement s’installer. Le festival fixe également des consignes mais rien de très restrictif. Le directeur et programmateur, Gilles Pierre, explique que généralement les chanteurs acceptent des photos uniquement durant les trois premiers morceaux et sans flash. Mais certains artistes ont des exigences plus strictes. Gilles Pierre se souvient notamment de Joe Cocker qui avait accepté des photos mais uniquement depuis la salle et pas depuis la fosse. /sbo

Partager
Link

Galerie photos liée

10.09.2016
Météo