Hôtel 4 étoiles aux Bois : le canton met la main au porte-monnaie

L’issue du projet d’Hôtel quatre étoiles aux Bois s’est invitée au Parlement. Lors des questions orales mercredi matin, Martial Farine s’est dit surpris en lisant au début du mois le communiqué de la Cour administrative ayant accepté les recours de plusieurs organisations s’opposant à cette construction. Le député socialiste y a découvert que l’État par son service du département territorial devra verser un peu plus de 32’000,00 francs aux recourants. L’élu a ainsi demandé au Gouvernement pourquoi le canton a-t-il pris sous son aile un projet privé.

Dans sa réponse, le ministre de l'environnement et de l’équipement a rappelé qu’il s’agit d’un projet privé à impact spatial important ayant nécessité un plan spécial de portée cantonale. « Un plan spécial de ce type-là est sanctionné par différentes autorités. Le Conseil communal des Bois, le Conseil général et le corps électoral étaient toutes favorables à ce projet. Le service du développement territorial, autorité de validation du plan spécial, a alors constaté que le projet était conforme », a expliqué Philippe Receveur. « Mais le tribunal en a pensé autrement. Et quand il y a un recours, c’est contre cette décision-là qu’il est formé et à la fin l’État est confirmé ou désavoué. Dans le car précis, il a été désavoué avec à la clé des frais et des dépens qui vont directement dans la poche des recourants », a précisé le ministre jurassien. /afa

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo