L’initiative « Ma rue, mon jardin » n’a pas fait l’unanimité à Porrentruy

Les avis divergent concernant l’initiative « Ma rue, mon jardin ». L’action s’est achevée mercredi à Porrentruy. Du 1er au 30 septembre, la rue des Baîches a été fermée à la circulation pour devenir piétonne. Cette manifestation a été organisée par l’association QualiCité. Le but était de créer un espace de convivialité en plein cœur de la vieille ville pour promouvoir le centre ancien et la mobilité douce. Une quinzaine d’animations à but non commercial ont été proposées tout au long du mois, comme un concert du groupe Carrousel, des projections de film, des lectures de contes ou encore une soirée dédiée aux migrants.

Un bilan contrasté

À l’heure de tirer le bilan, il est difficile d’obtenir un son de cloche unanime. Du côté des responsables, le bilan est positif. Selon eux, la population s’est accaparée de la rue et a répondu positivement aux différentes animations organisées. Le but de la rue piétonne, qui était de se rencontrer et de nouer des liens, a ainsi été atteint.

L’impression est bien différente du côté des commerçants du quartier. La majorité d’entre eux affirme avoir perdu des clients durant ce mois de septembre. La fermeture de la rue des Baîches a empêché les gens de stationner à proximité de leurs établissements. Pour eux, le quartier a été déserté. Les gérants de ces échoppes auraient souhaité davantage de dialogue avec les organisateurs, afin que la manifestation n’ait pas d’impact négatif sur leur commerce.

De son côté, la Municipalité de Porrentruy n’a, elle, pas tenu à s’exprimer pour l’heure. Elle va se pencher sur le bilan de cette initiative « Ma rue, mon jardin » dans les prochains jours. /emu

Partager
Link
Météo