Deux nouveaux lieux d’accueil pour les migrants

Le village de Montfaucon va accueillir prochainement une structure d'hébergement pour les migrants. Zoom sur « Le village de Montfaucon va accueillir prochainement une structure d'hébergement pour les migrants. » (touche ESC pour fermer)
Le village de Montfaucon va accueillir prochainement une structure d'hébergement pour les migrants.

Des nouvelles structures d’accueil pour les migrants dans le Jura. L’Association jurassienne d’accueil des migrants (AJAM) annonce vendredi dans un communiqué qu’une quarantaine de personnes pourront être hébergées dès le milieu de la semaine prochaine à l’Hôtel de la Pomme d’Or à Montfaucon. Une soixantaine de migrants vont également être logés provisoirement dans l’Auberge de jeunesse de Delémont pendant sa fermeture hivernale. La direction suisse des Auberges de jeunesse a en effet mis à disposition son établissement de la capitale jurassienne pour une durée de six mois au maximum.

Les Franches-Montagnes pour une répartition cohérente

Pour des raisons d’équilibre entre les régions, l’AJAM met en évidence qu’il était nécessaire d’ouvrir une nouvelle structure dans le district des Franches-Montagnes. L’association se doit en effet d’assurer une répartition équitable et solidaire sur l’ensemble du territoire cantonal. Sur les 820 migrants hébergés par l’AJAM dans le Jura, seul une soixantaine de personnes séjournent aux Franches-Montagnes dans le centre de Belfond à Goumois. Selon l’AJAM, « le Conseil communal de Montfaucon a marqué sa compréhension quant à la nécessité d’offrir des places d’hébergement supplémentaires ». La population a d’ailleurs été informée par le biais d’un tout-ménage.  

Une solution provisoire à Delémont

Dans le chef-lieu jurassien, ce sont environ 60 personnes qui pourront entrer dès la première semaine de novembre dans l’Auberge de jeunesse de la ville. Le Conseil communal de Delémont a été informé du projet. Ce dernier a reçu l’aval du Service cantonal de l’action sociale, l’autorité de surveillance de l’AJAM. L’occupation de ce site est toutefois limitée au 30 avril 2016 en raison de la réouverture de l’Auberge de jeunesse au public. L’AJAM recherche donc toujours activement des sites d’accueil supplémentaires. /alr + comm      

 

Partager
Link
Météo