Patinoire de Porrentruy: premiers coups de pioche en 2018 ?

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Le projet retenu comprend deux aires de jeu couvertes.

Une nouvelle étape franchie pour la patinoire couverte d’Ajoie. Le syndicat intercommunal du district de Porrentruy et les trois clubs utilisateurs (le Curling Club Ajoie, le Club des Patineurs d’Ajoie et le Hockey Club Ajoie) ont ratifié un protocole d’accord pour les travaux de rénovation de la patinoire existante et pour la réalisation d’une deuxième surface de glace couverte. C’est ce que révèle un communiqué publié ce vendredi. Selon le processus engagé, les travaux pourraient débuter en avril 2018. Ils auront lieu en deux temps : d’abord la rénovation de la patinoire actuelle, ensuite la création de la nouvelle aire de jeu.

La répartition des frais adoptée

Le protocole d’accord porte sur la répartition des frais d’investissement et des frais de fonctionnement. Il n’y a pas de surprise, le financement est conforme à ce qui avait été annoncé lors des assemblées communales et lors d’autres séances. Les communes mettent à disposition un montant de 525'000 francs, provenant d’un fonds qu’elles ont constitué dès 2013. Elles prendront par ailleurs en charge une somme résiduelle de 7,5 millions de francs. Le solde sera financé par une subvention cantonale et la mise à disposition des surfaces de toiture pour la production d’électricité. Des fonds externes, à hauteur de 5 millions de francs, doivent aussi être cherchés par les clubs utilisateurs et le SIDP.

« Le dossier avance, c’est réjouissant pour le HCA »

Le président du HC Ajoie, Patrick Hauert, a le sourire. Il se montre ravi de cette signature : « Le dossier avance, c’est réjouissant pour le HCA. Désormais, nous devons déjà préparer la saison 2018-2019 ». Oui, car le HCA ne pourra pas évoluer dans le Voyeboeuf pendant les travaux. Patrick Hauert envisage que les hockeyeurs ajoulots évoluent à l’extérieur durant le 1er tour de la saison. Il estime que cette solution est optimale et que Langnau ou Olten y ont déjà eu recours. Le HCA doit aussi réfléchir à une surface de jeu pour s’entraîner durant les travaux. Reste que le calendrier établi ne représente aucun problème pour l’obtention de la licence, selon le président du HC Ajoie. /comm+mle

Partager
Link
Météo