Haro sur le glyphosate !

Parlement jurassien Zoom sur « Parlement jurassien » (touche ESC pour fermer)
Le Parlement jurassien veut bannir le glyphosate du territoire cantonal.

Le Parlement jurassien déclare la guerre au glyphosate. Le législatif cantonal a adopté mercredi une motion de la députée écologiste Erica Hennequin. Le glyphosate est un pesticide qui constitue le principe actif du désherbant « Roundup ». Il a été récemment classé « cancérogène probable » par l’Organisation mondiale de la santé. La motion demande notamment au Gouvernement de s’assurer du retrait des commerces du canton des produits qui contiennent du glyphosate. L’exécutif ne soutenait pas ce point précis du texte car la compétence appartient à la Confédération. Il était toutefois d’accord d’engager une campagne d’information sur les dangers du glyphosate et d’obliger les services de l’Etat à ne plus utiliser ce type de pesticide. Le Gouvernement a donc demandé à Erica Hennequin de fractionner son texte, ce que la députée des Verts a refusé. Au final, le Parlement a adopté la motion par 26 voix contre 21 et 11 abstentions.

Et maintenant que va faire le canton?

Au terme des débats, Michel Probst n’a pas caché qu’il ne savait comment le canton du Jura pourrait appliquer l’interdiction de vente de produits qui contiennent du glyphosate. Le ministre de l’Economie n’exclut pas que cela soit impossible. Michel Probst nous a donc indiqué que le Gouvernement jurassien allait demander à la Confédération des indications plus fines concernant les dangers du glyphosate. Des analyses au niveau fédéral sont en cours, a encore précisé le ministre de l’Economie. Les résultats permettront de déterminer la réelle dangerosité de la substance. /fco

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo