La situation se débloque à Courtételle

La Penesse à Courtételle Zoom sur « La Penesse à Courtételle » (touche ESC pour fermer)
La Penesse à Courtételle.

Le nœud d’un problème tranché à Courtételle. La Cour administrative du tribunal cantonal du Jura a rejeté le recours de la Confédération. Elle a communiqué sa décision mardi. L’opposition de l’Office fédéral du développement territorial portait notamment sur le changement d’affectation de terrains de zone agricole à zone d’activités industrielles à proximité de la rue de l’Avenir, dans la zone industrielle. « Je suis satisfait de cette décision positive en faveur de notre commune » a réagi le conseiller communal en charge du dossier, Marc Hänni.

Cette décision est une victoire pour Courtételle : son développement industriel et démographique pourrait en effet être accéléré. Les autorités communales souhaitaient cette issue pour deux raisons principales : d’une part, car elle pourrait permettre l’éventuel développement d'entreprises situées dans la zone industrielle. « Je suis très content » a affirmé le patron d’Hevron, une entreprise basée dans la zone industrielle et qui pourrait agrandir ses locaux. Gérard Chèvre précise toutefois que le terrain ne lui appartient pas.

D’autre part, car le village vadais attend toujours la signature du Service du Développement territorial jurassien concernant son Plan d’aménagement local qui comprend la réalisation d’un nouveau quartier d’habitations. « Nous allons signer le document tout prochainement, dans les jours à venir » nous a confirmé le chef de la section de l’aménagement du territoire du Jura, Alain Beuret. Cette future signature du canton va constituer une étape supplémentaire en vue de la vente d’une trentaine de parcelles dans le secteur de la Penesse. Un secteur qui suscite, selon nos informations, l’intérêt de nombreuses personnes. /bbo

Partager
Link
Météo