Plus de mystère à la verrerie de Court

hameau verrier Court Zoom sur « hameau verrier Court » (touche ESC pour fermer)
Reconstitution partielle du hameau verrier sur la base des découvertes archéologiques. ©Service archéologique du canton de Berne, Max Stöckli.

Les vestiges de la verrerie de Court ont dévoilé tous leurs secrets. Les études menées sur la base des fouilles entreprises sur les hauteurs de Chaluet entre 2000 et 2004 sont désormais terminées. Une stèle d’information a été dressée sur l’emplacement de l’ancien four. Elle a été présentée à la presse mardi matin. L’édifice renseigne les promeneurs sur les nombreuses découvertes faites par le Service archéologique du canton de Berne lors des travaux de la Transjurane.

Une étude d’envergure

Les recherches menées par 23 spécialistes ont mis en lumières la grande diversité de production de cet atelier verrier du Pâturage de l’Envers entre 1699 et 1714. Les travaux ont également permis de mieux connaître l’histoire sociale des familles verrières. Ce vaste projet de fouilles et d’études archéologiques s’est échelonné durant près de 10 ans et atteint une ampleur rarement égalée au niveau européen. Les conclusions de ces recherches interdisciplinaires ont d’ailleurs fait l’objet d’une publication en quatre volumes, dont les deux derniers viennent de paraître. /nme  

Christophe Gerber, chef de projet au Service archéologique du canton de Berne Zoom sur « Christophe Gerber, chef de projet au Service archéologique du canton de Berne  » (touche ESC pour fermer)
Christophe Gerber, chef de projet au Service archéologique du canton de Berne, pose devant la stèle d'information sur le site du Pâturage de l'Envers

Partager
Link
Météo