Une perte pour Tornos

Tornos présente une perte de 3,45 millions à l’issue du troisième trimestre. Le fabricant prévôtois de machines-outils a présenté ses chiffres mardi matin. Ils sont jugés acceptables au vu de la situation actuelle. Le franc fort, le ralentissement du secteur horloger et des résultats en dessous des attentes en Chine sont notamment en cause. Le marché européen a également enregistré un léger recul. En revanche, la demande a augmenté aux Etats-Unis par rapport à l’an dernier. D’un point de vue global, l’industrie automobile et les technologies médicales et dentaires sont les secteurs les plus porteurs pour Tornos.

Entrée et milieu de gamme en retrait

La stratégie mise en place par Tornos visait notamment à développer la part des produits d’entrée et de milieu de gamme. Les entrées de commandes pour ce secteur sont toutefois restées inférieures aux attentes. Le marché chinois a notamment retenu ses investissements suite à une chute de la croissance dans le pays. L’entreprise prévôtoise estime cependant qu’il ne s’agit pas d’une erreur stratégique, et que ces produits répondent à une vraie demande et sont nécessaires. Tornos déclare par ailleurs que ses filiales en Chine et à Taïwan fonctionnent encore comme des start-up, et qu’elles doivent se faire une place sur ces nouveaux marchés.

Les employés devraient retrouver un horaire normal

La direction de Tornos a encore indiqué mardi que les heures supplémentaires non payées seraient maintenues jusqu’à fin novembre, d’un commun accord avec la commission du personnel. Cette mesure qui devait notamment permettre de produire davantage et de remplir les stocks afin d’honorer les commandes plus rapidement devrait ensuite être abandonnée en décembre. Les employés devraient ainsi retrouver un rythme de 40 heures par semaines, contre 43 heures actuellement. Le directeur financier Bruno Edelmann est confiant pour le mois de décembre, mais il n’exclut pas un retour à cette mesure par la suite, en fonction de l’évolution de la situation. /ast

Partager
Link
Météo