Des vaccins dans les pharmacies jurassiennes ?

« Les pharmaciens pourront-ils bientôt vacciner dans le canton du Jura ? ». C’est le titre de la motion déposée par la députée socialiste Maria Lorenzo-Fleury au Parlement. Elle demande au Gouvernement d’autoriser la vaccination en pharmacie – comme c’est le cas dans d’autres cantons –  puis de légiférer. L’objectif de la motionnaire est d’offrir une protection accrue de la couverture vaccinale et de renforcer la prévention.

Un cadre bien défini

Des discussions vont s’ouvrir prochainement entre les professionnels de la pharmacie et de la médecine. Ils estiment qu’une entente doit être trouvée plutôt qu’une loi soit rédigée par les politiques. Le but serait de parvenir à signer une convention. Mais en attendant, les avis divergent. La pharmacienne cantonale Nicole Rentrop-Wagner se dit favorable à la vaccination en pharmacie dans un cadre bien défini. Les pharmaciens devraient d’abord avoir suivi une formation adéquate. Il serait ensuite exclu de traiter des patients qui ont un médecin de famille, mais de se concentrer sur les personnes qui n’en ont pas et qui sont en bonne santé.

Les médecins ouverts, mais pas convaincus

Le son de cloche est différent côté médical. Président des médecins généralistes du Jura, le docteur Carlos Muñoz est ouvert à la discussion, mais il n’est pas convaincu que la vaccination en pharmacie soit une bonne chose. Il estime que chacun doit rester dans son domaine, puisque certaines tâches ont un degré de responsabilité que tout le monde ne peut pas assumer. Carlos Muñoz explique qu’en cas de complication après un vaccin dans une pharmacie, le patient se rendrait dans un cabinet médical sans que le médecin n’ait toutes les données nécessaires pour assurer le suivi.

La balle est aujourd’hui dans le camp des professionnels pour tenter de trouver une solution gagnant-gagnant. /rch

Partager
Link
Météo