Les petits basketteurs manquent de place à Moutier

Pas facile de lancer une école de basket en terres prévôtoise. Le BC Moutier a tenté l’expérience cet été, et les enfants ont largement répondu présent, puisqu’ils sont 45 à s’être inscrits. Ce succès pose un problème : celui des entraînements. Le club souhaite occuper la halle polysport le samedi matin, mais c’est impossible selon le règlement communal. Ce dernier prévoit de laisser l'infrastructure libre afin de pouvoir organiser des événements en fin de semaine.

Besoin de beaucoup de place

Pourquoi ne pas s’entraîner un autre jour ? A cette question, le responsable du mouvement formation et jeunesse du Basket club Moutier, Jean Syrami, répond que pour accueillir autant d’enfants, il faut au moins trois ou quatre terrains. Sans cela, il n’est pas possible de les faire progresser, et le plaisir de jeu est absent. La halle polysport étant déjà très prise en semaine par d’autres clubs, il est très difficile de disposer de suffisamment de surfaces de jeux en dehors du week-end. Pour ce qui est de la salle de Chantemerle, elle est jugée trop petite pour les besoins du club.

Pourparlers en cours

Le BC Moutier a déjà pris contact avec le Conseil municipal pour essayer de trouver un arrangement. Les autorités prévôtoises confirment que le règlement communal réserve la halle polysport à des manifestations le week-end. A cela s’ajoute une question de coût, puisqu’une ouverture supplémentaire engendre des frais d’exploitations et d’entretien supplémentaires. Elles ont donc répondu au BCM qu’il ne pourrait pas s’entraîner le samedi matin, mais le club n’a pas accepté cette réponse. Il a demandé de nouvelles discussions pour obtenir une exception au règlement. Le Conseil municipal prévôtois se réunira lundi soir. Il devrait notamment évoquer ce sujet. /ast

Partager
Link
Météo