Des bouleversements dans les transports

Un meilleur confort pour certains, plus de patience pour d’autres. Le nouvel horaire jurassien des transports publics est marqué par des changements importants. Il entre en vigueur le 13 décembre. Globalement, l’offre en bus et en train sera renforcée, mais les temps d’attente seront allongés dans certains cas.

Ces modifications sont dues à des contraintes imposées par les travaux du projet « Léman 2030 » qui visent à améliorer l’offre entre Lausanne et Genève. Au niveau cantonal, des remaniements d’horaires sur la ligne du RegioExpress entre Delle et Bienne auront également une incidence.

Les « plus »

Davantage de trains circuleront entre Delémont et Porrentruy, environ toutes les 30 minutes. Deux trains supplémentaires seront introduits aux heures de pointe entre les Franches-Montagnes et les deux autres districts. L’offre des bus sera aussi augmentée un peu partout et la cadence à la demi-heure sera introduite, notamment de Saignelégier à Glovelier. La liaison entre le Jura et Neuchâtel et Yverdon-Les-Bains sera, par ailleurs, renforcée deux fois par heure.

Les « moins »

Certaines relations seront détériorées par des temps de correspondance allongés. Les voyageurs des trains ICN qui se dirigent à Neuchâtel ou vers l’Arc lémanique devront désormais systématiquement changer de train à Bienne. Le temps de parcours sera, par ailleurs, prolongé d’une dizaine de minutes entre Porrentruy et Bâle.

Et le financement ?

Cette adaptation de l’offre coûtera 8 millions de francs au total. 1,5 millions sont à la charge du canton. Une hausse des tarifs pour les usagers n’est pas prévue, selon David Asséo, délégué aux transports du canton du Jura. /jsr

Partager
Link
Météo