L'état d'urgence en France touche les douanes de la région

Douane Delle-Belfort Zoom sur « Douane Delle-Belfort » (touche ESC pour fermer)
Les usagers de la route systématiquement arrêtés du côté français de la douane de Boncourt-Delle

L'état d'urgence décrété par François Hollande est déjà en place samedi matin dans les régions frontalières de Suisse. Les contrôles sont renforcés du côté français, à l'entrée et à la sortie du pays. Les véhicules sont presque systématiquement arrêtés et les pièces d'identités exigées..

Côté suisse, il n'y avait pas de changements à signaler samedi matin, malgré un état d'alerte élevé et une coopération accrue avec les autorités françaises. Des contrôles épisodiques ont lieu, mais pas systématiques. En début d'après-midi, le président de la Conférence des commandants des polices cantonales (CCPCS) Stefan Blättler a toutefois précisé que les contrôles aux frontières seront accrus, de même que la présence policière dans les grandes gares de Suisse, afin de montrer "préventivement que nous sommes là".

A noter que le trafic était particulièrement faible pour un samedi matin, à la douane autoroutière de Boncourt-Delle. Selon un garde-frontière, "normalement les gens viennent faire leurs courses, là c'est vraiment très, très calme". Aucun contrôle ni aucune présence de garde-frontières n'a été constaté à la frontière de la route cantonale de Boncourt, ni à la frontière de Lucelle. /cad

Partager
Link
Météo