Deux terroristes tués lors d'un assaut à Paris

  Zoom sur «    » (touche ESC pour fermer)
Un assaut est en cours à Saint-Denis au nord de Paris - Photo: Keystone

(ats afp) Trois hommes ont été interpellés mercredi matin lors de l'opération antiterroriste menée au nord de Paris, a-t-on appris de sources policières. L'opération est toujours en cours. Deux "terroristes" ont auparavant été tués. L'un d'eux, une femme, s'est fait exploser.

On ne connaît pas dans l'immédiat l'identité des suspects morts ou arrêtés lors de l'opération antiterroriste en lien avec les attentats de Paris à Saint-Denis, en banlieue parisienne.

Au moins trois policiers et un voisin ont été légèrement blessés, selon une source proche de l'enquête.

L'opération a pour cible l'organisateur présumé des attentats les plus meurtriers de l'histoire de France, le djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud.

Une cinquantaine de militaires ont été déployés dans le secteur. Ils se sont postés à l'entrée du périmètre de sécurité le long des vitrines des magasins, fusils d'assaut à la main, portant gilets pare-balles et casques. De fortes détonations ont été entendues vers 08h30, trois heures après le début de l'opération ponctuée d'intenses échanges de tirs.

Habitants appelés à rester chez eux

Les autorités ont appelé les habitants du quartier à ne pas sortir de chez eux et les transports en commun, dont le métro, ont été suspendus dans le centre de Saint-Denis.

Deux des auteurs présumés des attaques de vendredi sont activement recherchés, Salah Abdeslam et un second homme encore non identifié. Tous deux étaient dans la Seat noire utilisée pour attaquer des terrasses de bars et de restaurants dans le 11e arrondissement de la capitale.

Partager
Link
Météo