La stratégie du PSA fait réagir à gauche

Roberto Bernasconi Zoom sur « Roberto Bernasconi » (touche ESC pour fermer)
Roberto Bernasconi qualifie de "cavalière" la démarche du PSA.

Le lancement samedi de la candidature du député PSA Peter Gasser dans la course à la succession de Philippe Perrenoud au Conseil-exécutif bernois suscite des réactions au sein de la gauche. Pour rappel : le parti socialiste autonome souhaite que la candidature de son champion soit soumise aux membres du PS bernois face à celle du candidat PSJB Roberto Bernasconi. Le parti cantonal bernois tiendra son congrès d’investiture le 16 décembre prochain.

Du côté du PSJB, le principal intéressé, Roberto Bernasconi, juge « cavalière » la démarche du PSA. Le député de Malleray se dit prêt à se soumettre au jugement des délégués du PS bernois. Roberto Bernasconi ne voit toutefois pas comment le parti cantonal pourrait accepter de se prononcer entre sa candidature et celle de Peter Gasser, dans la mesure où le PSA n’est pas membre du PS bernois. Le député de Malleray indique, par ailleurs, qu’il n’exclut pas complètement de se retirer de la course au Conseil-exécutif et que le PSA « assume ainsi ses responsabilités » pour porter la candidature de la gauche.

Et le PS bernois dans tout ça…

Pour le PS bernois, la démarche proposée par le PSA n’est pas possible car les statuts du parti cantonal ne le permettent pas. La présidente Ursula Marti nous a indiqué que seuls les candidatures issues des sections cantonales du PS bernois pouvaient être soumises au congrès. Elle précise toutefois que le dialogue se poursuit avec le PSA afin de trouver une solution pour présenter un candidat unique de la gauche. /fco

 

Partager
Link
Météo