De nouveaux éléments dans l’affaire de l’enseignant biennois

Bernhard Pulver, Conseiller d'Etat bernois Zoom sur « Bernhard Pulver, Conseiller d'Etat bernois » (touche ESC pour fermer)
Bernhard Pulver a confirmé certains éléments dans l'affaire de l'enseignant biennois (photo: archives).

Le voile se lève en partie dans l’affaire de l’enseignant biennois qui a été relevé de ses fonctions lundi. Il s’agit bel et bien de l’homme qui avait été engagé en 2004 après avoir été condamné en 1999 pour des actes sexuels sans contrainte sur des mineurs. L’information a été confirmée par le Directeur cantonal bernois de l’Instruction publique, Bernhard Pulver, dans « Le Journal du Jura » samedi. Le Ministère public a ouvert une enquête pour soupçons de harcèlement sexuel, toujours selon le quotidien biennois. Parallèlement, la Direction cantonale bernoise de l’Instruction publique a déclenché une procédure à l’encontre de l’enseignant suspendu qui exerçait au collège des Prés-Ritter. L’enquête vise à lui retirer son droit d’enseigner s’il était reconnu coupable pénalement. /fco

Partager
Link
Météo