Une aide bienvenue pour les plus démunis

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Le logo « Au P’tit plus » a été réalisé par le graphiste franc-montagnard Yvan Gogniat.

« Au P’tit plus ». C’est le nom du projet présenté lundi matin à Saignelégier. Le chef-lieu franc-montagnard, en collaboration avec les magasins Denner, Coop et Migros établis sur son territoire, va redistribuer les invendus, des aliments encore consommables mais priés de sortir des rayons à cause des dates de vente arrivées à échéance. L’objectif de la démarche consiste à éviter le gaspillage alimentaire et à lutter contre la pauvreté. Cette nouvelle prestation sera destinée aux habitants des Franches-Montagnes qui font face à des difficultés financières passagères ou régulières. Cette structure sera ouverte trois fois par semaine dans un local situé dans le bâtiment communal de Saignelégier, mis gratuitement à disposition par la commune. Dans le détail, il s’agit des mardis, jeudis et samedis soir après la fermeture des magasins. L’abonnement pour bénéficier de 10 entrées à la redistribution alimentaire va coûter 5 francs pour les personnes intéressées. L’ouverture officielle de ce service aura lieu le 17 décembre.

Un projet viable… grâce au bénévolat

« Pour l’heure, environ 12 personnes se sont manifestées pour être bénévoles. Mais il nous en faudra environ le double pour garantir la bonne marche de cette opération » a indiqué Olivier Jeannerat, mandaté par Saignelégier pour mener à bien l’opération. Ce projet a été mis sur pied suite à une interpellation citoyenne il y a quelques années. A noter que l’association « Au P’tit plus » sera constituée le 8 décembre prochain. /bbo

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
C'est dans ce bâtiment de Saignelégier que la vente des aliments sera effectuée.

Partager
Link
Météo