La culture de la région prend son envol

Béatrice Sermet, Jérôme Benoit, Laure Donzé et Jean-Pierre Aellen ont présenté la mise en oeuvre du projet ARS Zoom sur « Béatrice Sermet, Jérôme Benoit, Laure Donzé et Jean-Pierre Aellen ont présenté la mise en oeuvre du projet ARS » (touche ESC pour fermer)
Béatrice Sermet, Jérôme Benoit, Laure Donzé et Jean-Pierre Aellen ont présenté la mise en oeuvre du projet ARS

Le projet de réseautage des arts de la scène de la région est prêt à déployer ses ailes. Suite à l’aval donné par le Grand Conseil bernois au financement du réseau la semaine dernière, les protagonistes ont convié la presse jeudi matin pour faire le point sur la mise en œuvre du projet ARS. Le réseau vise à soutenir les arts vivants du Jura bernois, de Bienne et du Jura. Il sera financé par le canton de Berne à hauteur de 550'000 francs et devrait se concrétiser dans le courant de l’année prochaine.

Un soutien pratique pour les acteurs culturels

Le projet ARS est chapeauté par le Forum interjurassien de la culture. Cinq commissions thématiques seront mises sur pied : création, participation culturelle, communication, logistique et politique culturelle. Le réseau devrait soutenir un ou deux projets chaque saison et mettre en place une médiation culturelle autour de chaque création, afin de les faire rayonner dans l’ensemble de la région. Le réseau ARS fournira des prestations de type administratives, comme la recherche des fonds, la rédaction de dossiers ou encore le prêt de matériel technique. Une tranche importante du budget sera donc consacrée à ces différents services. Pour la présidente du Forum interjurassien de la culture, Laure Donzé, ces prestations sont indispensables. Elle indique que les acteurs culturels en ont réellement besoin, pour ne pas être pénalisés par des lourdeurs administratives.

Le Forum interjurassien de la culture se réunira lundi en assemblée afin de définir les détails du réseau ARS. Les deux postes de coordinateurs seront mis au concours début 2016. Le Forum prévoit par ailleurs d’installer son bureau au Pantographe à Moutier. Les responsables devront toutefois tenir compte de l’évolution de la situation du centre culturel, menacé d’expulsion de l’usine Junker par le propriétaire Tornos. /mdu

Partager
Link
Météo