Un voleur écope de quatre ans et demi de prison

Un voleur récidiviste a été sévèrement condamné par le Tribunal pénal de Porrentruy vendredi matin. Le prévenu, un ressortissant roumain de 25 ans, a écopé de quatre ans et demi de prison ferme. Il a notamment été reconnu coupable de vol en bande et par métier, de vol par métier et de dommages à la propriété – parfois aggravés – dans quarante-trois chefs d’accusation. Les faits se sont produits en 2012, en l’espace de cinq mois.

Le prévenu agissait avec des complices. Il a visé des entreprises et des commerces. Vingt-deux délits ont été commis dans le Jura (Alle 9x, Porrentruy 1x, Fahy 2x, Ederswiler 4x, Miécourt 2x, Bonfol 1x, Les Bois 1x et Courtedoux 2x). Les autres ont été réalisés dans les cantons de Vaud (2x), Neuchâtel (7x), Soleure (3x), Schaffhouse (6x) et Bâle-Campagne (3x). Le montant total du butin s’est élevé à près de 760'000 francs et celui des dégâts à 200'000 francs.

Culpabilité très grave

La juge Lydie Montavon-Terrier a suivi à la lettre le réquisitoire de la procureure Geneviève Bugnon, et donc la peine demandée par le Ministère public. Elle a évoqué une culpabilité très grave au regard des dégâts importants, des montants dérobés conséquents et du mépris total pour les biens d’autrui. Lydie Montavon-Terrier a ajouté que le prévenu était venu de Roumanie en Suisse avec l’objectif de commettre un maximum de cambriolages en peu de temps. L’homme a par ailleurs des antécédents, puisqu’il avait déjà été condamné pour vol en Norvège, en Suède et en Irlande. Il avait déjà sévi en Suisse en 2007, alors qu’il était encore mineur.

Avant le jugement, le prévenu a contesté onze délits. Au final, il a été libéré seulement de deux vols perpétrés dans le canton de Neuchâtel. Des traces ADN, des rapports spatio-temporels ou le mode opératoire ont convaincu le tribunal de la culpabilité du voleur sur les autres méfaits contestés. /rch

Partager
Link
Météo