Une deuxième recapitalisation « pas exclue mais prématurée »

Parlement jurassien, Charles Juillard Zoom sur « Parlement jurassien, Charles Juillard » (touche ESC pour fermer)
Charles Juillard n'a pas caché les difficultés de la Caisse de pension du Jura, notamment en raison de l'essoufflement des marchés financiers.

L’avenir de la Caisse de pension du canton du Jura s’est invité mercredi matin au Parlement lors de la séance des questions orales. Le député UDC Jean-Pierre Mischler a demandé si l’institution allait procéder à la vente d’une partie de son parc immobilier pour assurer sa situation financière. Le ministre des Finances, Charles Juillard, n’avait pas de détails à apporter mais a répondu qu’il était normal que la Caisse de pension du Jura se penche sur ses actifs.

Jean-Pierre Mischler a également souhaité savoir si l’institution allait devoir procéder à une seconde recapitalisation après celle décidée en octobre 2013. Charles Juillard a indiqué que l’essoufflement des marchés financiers ne facilitait pas la tâche de la Caisse de pension du Jura. Il n’a exclu aucune hypothèse dans sa réponse. Charles Juillard a précisé que le Conseil d’administration de l’institution doit « imaginer d’ores et déjà des mesures pour garantir le chemin de croissance ». Il a précisé qu’il était « prématuré » de parler de nouvelle recapitalisation mais « qu’on ne pouvait pas l’exclure ». Charles Juillard a également indiqué que le Gouvernement suit la situation et que la Commission de gestion et des finances reçoit les informations nécessaires. /fco

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo