Le projet de texte de la COP21 a été présenté à Paris

Journaux Zoom sur « Journaux » (touche ESC pour fermer)
(photo: archives)

Le projet de texte de la COP21 est entre les mains des 195 pays présents à Paris. La présidence française de la conférence sur le climat l’a soumis samedi. Le texte a été finalisé durant la nuit.

S'il est adopté, le projet de texte se fixe pour objectif de "contenir l'augmentation de la température moyenne bien en deçà de 2 degrés et de s'efforcer de limiter cette augmentation à 1,5 degré, ce qui permettrait de réduire significativement les risques et l'impact du réchauffement climatique", a déclaré Laurent Fabius, président de la COP21.

Cette limite de 1,5 degré à atteindre en 2100 ne semble pas réalisable selon Martine Rebetez, climatologue et professeure à l’Université de Neuchâtel ainsi qu’à l’Institut de recherches fédérales WSL, invitée dans le journal de 12 h 15. « Pour l’instant, on a des propositions qui demandent même encore à être vérifiées et qui nous feraient parvenir à 3 degrés de réchauffement. Ce sont des engagements qui demandent à être suivis des faits et on n’a encore jamais vu ça. Parler de 1,5 degré quand on n’est même pas encore capable de faire 3, ce sont de jolis mots mais ce n’est pas plus que ça. Ce qu’il nous faut maintenant, ce sont des actes » a-t-elle indiqué.

Le texte prévoit également que les pays riches donnent 100 milliards de dollars par an aux pays pauvres pour les aider à respecter le projet. Un bilan sera effectué tous les cinq ans. /seb-ats

Vous retrouvez l'interview de Martine Rebetez ci-dessous (uniquement depuis un ordinateur)

Partager
Link
Météo