À la caisse suite à des rapports sexuels avec une mineure

Château de Porrentruy Zoom sur « Château de Porrentruy » (touche ESC pour fermer)
Photo: archives

240 jours-amendes à 70 francs avec sursis pendant 2 ans, une amende de 2'000 francs et des frais judiciaires à hauteur de 11'690 francs. C’est le verdict prononcé mercredi après-midi par le tribunal de Porrentruy à l’encontre d’un homme qui comparaissait pour avoir commis des actes d’ordres sexuels complets avec une mineure à plusieurs reprises. Le prévenu a reconnu les faits qui se sont déroulés à Delémont et aux alentours entre le début de l’année 2014 et le mois de février 2015. Le compte rendu d’audience de Bertrand Boillat.

Avoir des sentiments pour une jeune fille quand on est largement majeur peut coûter cher. Le prévenu, âgé d’une cinquantaine d’années, a entretenu une liaison avec une adolescente d’une quinzaine d’années. Il n’a toutefois fait preuve d’aucune violence, ni de contrainte sexuelle à l’encontre de la plaignante. Apparemment, l’homme et la jeune fille peinaient à vivre éloignés l’un de l’autre. Désormais, ils ne se voient plus.

Suite à cette affaire, l’accusé a suivi un traitement psychiatrique, achevé il y a environ un mois. Il s’est excusé auprès de la partie plaignante et a souhaité le meilleur pour l’avenir de l’adolescente. L’avocat du prévenu, Cédric Baume, a affirmé que son client était conscient d’être allé trop loin. Le verdict doit désormais permettre de tourner la page... /bbo

Partager
Link
Météo