Boncourt dans le dur

La commune de Boncourt souffre de la conjoncture économique. Les ayants droit ont accepté le budget 2016 lundi soir. Ce dernier prévoit un excédent de charges de 824'000 francs. « Les dépenses ne sont pas en augmentation, ce sont les rentrées prévisibles des personnes morales qui diminuent fortement », explique le maire ajoulot André Goffinet. Malgré ce déficit, Boncourt maintient sa quotité d’impôt inchangée à 1.45. Il s’agit de la plus basse du canton du Jura.

« Cela ne peut plus durer ! »

« Nous ne souhaitons évidemment pas augmenter la quotité d’impôt, car nous craignons la perte de raisons sociales d'entreprises établies à Boncourt », ajoute André Goffinet. « Mais cette situation ne peut plus durer ! A l’avenir, il faudra trouver des solutions soit en augmentant les revenus, soit en diminuant les charges », précise le maire de Boncourt. /afa

Partager
Link
Météo