De nouvelles investigations pour le site Onivia

Onivia Zoom sur « Onivia » (touche ESC pour fermer)
Le site Onivia à Porrentruy va faire l'objet d'une seconde campagne d'investigations en vue de sa dépollution (photo: archives).

Le Gouvernement jurassien veut poursuivre les investigations sur l’ancien site Onivia à Porrentruy en vue de sa dépollution. Il a accordé un crédit supplémentaire de 155'000 francs au Service des infrastructures pour mener une seconde campagne de sondages. L’opération doit permettre de définir les besoins d’assainissement en vue d’une valorisation du site proche du centre de Porrentruy qui était occupé par une entreprise active dans le décolletage jusqu’en 2000. Le montant est subventionné à hauteur de 90% par l’Office fédéral de l’environnement et le Fonds cantonal de gestion des déchets. Le communiqué publié mercredi donne, par ailleurs, des informations sur la première campagne d’investigation.

Trois foyers de pollution pour un site complexe

Onivia est qualifié « d’un des sites pollués les plus complexes du canton du Jura ». La première campagne d’investigations a été réalisée de novembre 2014 à avril 2015. Elle a permis de détecter la présence de « trois foyers distincts de pollution » aux solvants chlorés dont le plus important s’étend à plus de 20 mètres de profondeur. Autre constat : le site présente des conditions géologiques et hydrogéologiques particulièrement complexes avec la présence de « terrains variablement poreux, fissurés ou karstifiés ».

L’exécution d’une trentaine de forages et le prélèvement d’échantillons ont également permis de mieux connaître la répartition des polluants dans le terrain. L’importance des trois foyers de pollution a pu être définie mais doit encore être précisée. Les coûts d’assainissement sont estimés « à ce stade entre 5 et 10 millions de francs, y compris les investigations déjà réalisées qui se sont élevées à 1,5 million ». La planification de l’assainissement n’est pas encore arrêtée. Des discussions sont en cours avec l’Office fédéral de l’environnement.

La deuxième campagne d’investigations sur le site Onivia va démarrer au premier semestre 2016. Les résultats seront connus au plus tard à la fin de l’année prochaine. /comm + fco

Partager
Link
Météo