Des prix à la baisse dans les restaurants

Restaurant Zoom sur « Restaurant » (touche ESC pour fermer)
Les prix ont baissé en 2015 dans les restaurants du Jura et du Jura bernois.

Les clients des restaurants du canton du Jura et du Jura bernois ont pu profiter d’une diminution des prix en 2015. Le constat ressort du traditionnel sondage réalisé par la société Gastroconsult SA basée à Saignelégier. Les résultats de l’enquête ont été publiés récemment. Ils montrent que les prix ont globalement baissé de 0,38% dans le canton du Jura et de 0,98% dans le Jura bernois. La diminution concerne les boissons, en particulier.

Les tenanciers des établissements publics prévoyaient pourtant d’augmenter leurs tarifs en 2015 lors du précédent sondage paru en décembre 2014. Le directeur de Gastroconsult SA, Jean-Louis Donzé, estime que que la baisse des prix tient à deux explications. Il souligne, tout d’abord, la « forte concurrence » qui règne dans le secteur de la restauration. Jean-Louis Donzé relève, par ailleurs, que la hausse du franc suisse par rapport à l’euro a poussé certains restaurateurs - notamment en Ajoie - à diminuer leurs tarifs.

L’assiette du jour, une bière, un café… et l’addition

Les tarifs moyens de divers produits analysés dans le sondage de Gastroconsult ont ainsi subi quelques changements. Voici quelques exemples : le prix du café s’affiche à 3 francs 51 dans le Jura, contre 3 francs 53 en 2014. L’assiette du jour est passée, quant à elle, de 16 francs 21 à 16 francs 13 et la bière suisse de 3 dl à la pression de 3 francs 80 à 3 francs 81.

Dans le Jura bernois, le prix du café atteint 3 francs 49, contre 3 francs 46 en 2014. L’assiette du jour coûte 15 francs 88 et la bière suisse de 3 dl à la pression 3 francs 66.

Vers une hausse en 2016

Les restaurateurs qui ont participé à l’enquête de Gastroconsult tablent sur une hausse des prix en 2016. L’augmentation prévue se monte à 0,66% dans le Jura et à 0,75% dans le Jura bernois. Les intentions sont toutefois très souvent supérieures aux hausses réellement pratiquées, souligne la société installée à Saignelégier. Jean-Louis Donzé relève qu’il ne pense pas que la tendance à la baisse constatée en 2015 se renouvellera l’année suivante. L’homme indique, enfin, qu’il ne le souhaite pas dans la mesure où le phénomène pèse sur la rentabilité des établissements publics de la région. /comm + fco

 

Partager
Link
Météo