Des chasseurs qui soufflent dans un ballon : l’idée offusque Etienne Dobler

chasse Zoom sur « chasse » (touche ESC pour fermer)
Le président de la FCJC, Etienne Dobler (3e depuis la gauche), lors d'une partie de chasse en 2012 avec des amis chasseurs.

Des contrôles d’alcoolémie pourraient voir le jour auprès des chasseurs dans le canton des Grisons. Un projet de loi cantonale en ce sens a été mis en consultation dernièrement. La nouvelle législation prévoit de retirer la patente à tout chasseur dépassant la limite de 0,8 ‰ d'alcool dans le sang. Pour le président de la Fédération cantonale jurassienne des chasseurs, il n'est pas normal que l’on discrimine pareillement une corporation. « Je suis choqué par ce projet. La chasse est déjà une des activités les plus réglementées. Elle n’a pas besoin d’une barrière supplémentaire », déclare Étienne Dobler à qui nous avons demandé de commenter cette actualité.

La section grisonne de la protection suisse des animaux est à l’origine de cette initiative. Selon Étienne Dobler, la PSA a pour objectif d’abolir la chasse, mais comme ses membres ne peuvent plus directement s’en prendre à la chasse, ils avancent de tels arguments. « C’est leur droit, mais c’est vicieux. Mais ce qui me choque le plus, c’est que des hommes politiques relaient de telles idées », indique-t-il. « Il arrive évidemment que quelques fois des animaux soient blessés, mais les causes n’ont rien à voir avec l’alcoolémie des chasseurs. Par ailleurs, jamais un chasseur alcoolisé n’a été impliqué dans un accident de chasse depuis de nombreuses années. Donc pourquoi créer un problème où il n’y en a pas », ajoute le président de la FCJC. /afa

Partager
Link
Météo