L’eau monte mais pas de danger

Les rivières montent dans la région (ici la Sorne à Delémont) mais le niveau de danger est encore loin Zoom sur « Les rivières montent dans la région (ici la Sorne à Delémont) mais le niveau de danger est encore loin » (touche ESC pour fermer)
Les rivières montent dans la région (ici la Sorne à Delémont) mais le niveau de danger est encore loin.

Le niveau des rivières monte. Avec la pluie de ces derniers jours, les débits des cours d’eau se sont accrus, mais pas de quoi s’alarmer, selon l’Office de l’environnement. La situation est dans la norme des périodes pluvieuses. Il y a de la marge avant de craindre les crues.

Certes le Doubs, par exemple, est haut, admet le responsable du domaine eau au Département de l’environnement, mais le débit reste normal pour un temps de pluie. D’ailleurs, le service n’est, pour l’heure, pas encore chargé de surveiller les cours d’eau jurassiens mais simplement de les observer. Nicolas Eichenberger donne l’exemple du Doubs qui coule avec un débit de 189 m3 par seconde en ce moment contre une dizaine en temps normal. Une différence toutefois sans risque : « Le premier niveau de danger défini pour la rivière franco-suisse par l’Office fédéral de l’environnement est de 230 m3 par seconde ». Autre exemple, l’Allaine a actuellement un débit de 26 m3 par seconde. La limite de danger se situe à 40 pour la rivière ajoulote.

Les nappes phréatiques se remplissent petit à petit

Au niveau des nappes phréatiques, le responsable explique qu’elles se réalimentent gentiment mais subissent la longue sécheresse d’avant la pluie : « Elles ne sont pas encore reconstituées et il faudrait qu’il pleuve encore un moment comme ces jours pour qu’elles le soient totalement ». Impossible toutefois pour l’instant d’établir des mesures des nappes, il faut attendre pour cela qu’elles s’équilibrent avec le niveau des cours d’eau. /lbr

Partager
Link
Météo