Tornos ne pliera pas face au Panto

Trois mille signatures et plus de 250 manifestants n’y changeront rien : Tornos ne pliera pas face au Pantographe. Le fabricant prévôtois de machines-outils a pris acte de l’action de soutien organisée samedi par le Forum culture et par le Pantographe. Malgré cette mobilisation, Tornos campe sur ses positions et maintient l’avis d’expulsion du collectif qui occupe l’ancienne usine Junker. Le directeur financier de l’entreprise nous l’a affirmé mardi en exclusivité.

Au Pantographe de faire le premier pas pour une nouvelle date de sortie

Bruno Edelmann se dit en revanche prêt à négocier une nouvelle date de sortie, mais attend que le Pantographe fasse le premier pas. La date butoir n’est donc pas encore définitive. Dans tous les cas, que se passera-t-il si le collectif refuse de quitter les lieux ? Nous avons demandé à Bruno Edelmann si l’entreprise était prête à faire intervenir les forces de l’ordre pour les expulser. Le directeur financier  répond « qu’on n’en est pas encore là, et qu’il faudra voir ce qui se passe par la suite. Pour le moment, Tornos ne s’exprime pas sur une telle éventualité ». /ast

Partager
Link
Météo