Pas de milices citoyennes dans le Jura pour l’instant

Certains Suisses veulent prendre en main leur sécurité. Après les agressions qui se sont produites en Allemagne lors du Nouvel an, des citoyens bernois et zurichois ont décidé de recruter des bénévoles sur les réseaux sociaux pour créer des groupes de prévention. Leur objectif est notamment d’assurer la sécurité des femmes en ville. Les forces de l’ordre ne voient pas forcément d’un bon œil la création de tels groupes.   

Pas de cas similaires dans le Jura  

Côté politique, les autorités jurassiennes n’ont pas eu vent de la création de telles milices citoyennes dans la région. La ministre de l’intérieur n'est toutefois pas favorable à ce développement même si elle peut entendre que certaines personnes ne se sentent pas suffisamment en sécurité. Selon Nathalie Barthoulot, « la situation peut rapidement déraper, il est même possible que les comportements indélicats de certaines personnes tombent sous le coup de la loi, s’il y a une atteinte à la sphère privée ou encore des voies de fait ». Pour la ministre de l’intérieur, il faut faire confiance à la police qui mène sa mission de manière diligente. /alr  

Partager
Link
Météo