Des défis pour la PC jurassienne

Eddy Comastri Zoom sur « Eddy Comastri » (touche ESC pour fermer)
Eddy Comastri veut notamment améliorer la visibilité des activités de la Protection civile jurassienne.

La Protection civile jurassienne doit davantage montrer son existence. C’est un des souhaits du nouveau chef de la PC dans le Jura. Eddy Comastri est entré en fonction à la tête de la Protection civile jurassienne le 1er janvier dernier. Il a 43 ans et vient de Courcelon. Eddy Comastri partage son poste avec celui d’adjoint au chef de la section protection de la population et sécurité. Il entend également consolider la nouvelle organisation de la PC jurassienne qui découle de la nouvelle loi entrée en vigueur en 2014. La réforme a provoqué la fusion des trois anciens organes régionaux en un seul au niveau cantonal.

La Protection civile jurassienne sert de force d’appoint à la police, aux sapeurs-pompiers, à la santé publique et aux services techniques lors de certains événements comme des inondations, des incendies ou dans la recherche de personnes disparues. Elle compte environ 300 personnes astreintes. Eddy Comastri ne craint pas de baisse des effectifs, malgré l’augmentation du nombre de jeunes qui choisissent le service civil plutôt que de servir dans la PC. Il relève que le phénomène est plus important au niveau national que dans le Jura. /fco

Partager
Link
Météo