«La nature reprend le dessus»

Une nouvelle réjouissante pour l’Allaine. En septembre 2014, la rivière ajoulote avait subi une grave pollution. Du chlore s’était écoulé depuis la piscine en plein air de Porrentruy. Toute la faune piscicole avait été anéantie sur plus d’un kilomètre. Mais le rapport annuel de la Fédération cantonale des pêcheurs jurassiens, paru en fin d’année, relève que les poissons sont à nouveau présents sur ce tronçon, qui avait été revitalisé en 2012. Les deux auteurs, Jean Koegler et Ami Lièvre, ont dénombré l’automne dernier par exemple 48 truites, autant qu’avant la pollution. « La nature reprend le dessus » souligne Ami Lièvre qui explique que les poissons ont remonté le cours d’eau pour coloniser à nouveau ce secteur grâce à une passe à poissons au niveau du pont des CFF. Le pêcheur relève aussi les efforts, entrepris en 2012, de revitalisation de ce tronçon.

Selon lui, ce renouveau prouve que « l’Allaine a un potentiel piscicole énorme ». « C’est de bon augure pour l’ensemble du cours d’eau », précise Ami Lièvre. Il relate encore deux dysfonctionnements importants qui grèvent la productivité de l’Allaine : le colmatage du fond de la rivière et la présence de micropolluants. Ce second problème pourrait être prochainement résolu puisqu’un système de traitement pourrait être installé à la station d’épuration de Porrentruy. /ncp

Partager
Link
Météo