Dépôt de l'initiative sur le logement des prêtres

L’initiative sur le logement des prêtres a abouti. Dix paroisses l’ont paraphé, alors qu’il en fallait minimum six ou 1'000 paroissiens. Le texte a été remis vendredi après-midi au conseil de la Collectivité ecclésiastique cantonale. La CEC et l’assemblée des délégués doivent maintenant vérifier sa validité, puis le législatif de la CEC aura deux ans pour se prononcer sur le fond.

Le contenu de l’initiative

Le terme « solidarité » pourrait résumer ce texte. Celui-ci demande que toutes les paroisses participent au financement du logement des prêtres, y compris celles qui en hébergent un. L’initiative a vu le jour suite à l’échec du référendum contre la nouvelle ordonnance de la Collectivité ecclésiastique cantonale sur le logement des prêtres entrée en vigueur en 2014. Cette ordonnance exige une contribution financière des paroisses qui ne disposent pas de logement de prêtres en faveur de celles qui en offrent. Autrement dit, quelque 40 paroisses, les plus pauvres, versent une contribution aux 18 autres, les plus riches. Par cette initiative, les signataires espèrent ainsi que toutes les communes entrent dans le calcul des contributions versées pour couvrir ces frais.

Les 10 paroisses qui ont signé le texte sont Beurnevésin, Boécourt, Coeuve, Cornol, Courchavon,Courgenay, Courroux, Epauvillers, Ocourt et Saint-Ursanne. /afa

Partager
Link
Météo