La population delémontaine sera conviée à rencontrer les réfugiés

Le Conseil de Ville de Delémont a tenu sa première séance de l’année lundi soir. L’ordre du jour était essentiellement consacré à des interventions.

Le législatif s’est penché sur différentes motions et postulats, notamment celle du CS-POP/Les Verts Camille Rebetez, intitulé « Rencontre des réfugié-e-s installés à l’Auberge de Delémont ». L’objectif de cette démarche, à laquelle sera invité le peuple, est de rencontrer les réfugiés et de leur souhaiter la bienvenue, ainsi que de casser les préjugés et de dédiaboliser cette population aux yeux des Jurassiens. Le Conseil de Ville a accepté la motion par 24 voix contre 7.

Une autre motion acceptée…

Par 27 voix contre 9, les élus ont également accepté la motion de Dominique Nusbaumer, intitulée « Coulée verte et mobilité douce, du Centre-ville à la Vieille Ville, en passant par le CREA ». Le conseiller PDC proposait une traversée de la route de Bâle sous la forme d’un plateau à priorité piétonne, afin de relier le Pré-Guillaume au Forum St-Georges via le futur Centre des arts de la scène. Dans un 2e temps, ce projet pourrait se prolonger vers le parc de la Villa Müller et vers le jardin de Montcroix. Le Conseil communal, par la voix de la cheffe du Département de l'urbanisme, de l'environnement et des travaux publics, Françoise Collarin, s’était également prononcé en sa faveur.

Et un postulat rejeté

Le postulat de l’UDC Dominique Baettig « Revenu de base inconditionnel : précédons à des évaluations de faisabilité à l’échelon communal » a lui été refusé par 22 voix contre 7. Si le sujet a été jugé intéressant, il a été souligné qu’il ne relevait pas de la compétence du Conseil de Ville. /emu

 

Partager
Link
Météo