Davantage de confort aux urgences de Delémont

Deux chambres de deux lits et une chambre individuelle sont désormais disponibles au sein de la nouvelle unité d'observation du Service des Urgences de l'Hôpital du Jura à Delémont. Zoom sur « Deux chambres de deux lits et une chambre individuelle sont désormais disponibles au sein de la nouvelle unité d'observation du Service des Urgences de l'Hôpital du Jura à Delémont. » (touche ESC pour fermer)
Deux chambres de deux lits et une chambre individuelle sont désormais disponibles au sein de la nouvelle unité d'observation du Service des Urgences de l'Hôpital du Jura à Delémont.

Optimiser la prise en charge et la sécurité des patients. C’est l’objectif du service des urgences de l’Hôpital du Jura qui a ouvert récemment une unité d’observation à Delémont. Deux chambres de deux lits et une chambre individuelle sont désormais proposées aux personnes qui ont besoin d’une surveillance avant leur retour à domicile ou qui attendent un examen ou une intervention.

Deux avantages

Cette nouvelle prestation doit permettre d’accueillir, dans des conditions plus calmes et confortables, les patients qui doivent rester 24 heures, au maximum, à l’hôpital. L’autre objectif est de libérer les boxes des urgences des personnes qui ne nécessitent plus forcément une prise en charge urgente pour favoriser le flux du service et ainsi prendre davantage de patients en charge dans le même espace-temps.  

Une fréquentation en hausse

Le nombre de personnes qui fréquentent les urgences est en augmentation dans le canton du Jura mais aussi en Suisse. La tendance est particulièrement marquée sur le site delémontain en raison de la restructuration de l’Hôpital du Jura qui concentre désormais l’entier du bloc opératoire dans la capitale jurassienne. Les cas les plus lourds sont, en effet, redirigés sur ce site.   

Une petite dizaine de personnes a, par ailleurs, été recrutée pour travailler au sein de cette nouvelle unité, notamment des infirmiers-ères qui effectueront un tournus entre les urgences et l’unité, ainsi que des assistants-es en soins et santé communautaire. /alr + comm

 

 

Partager
Link
Météo