L’autonomisation de l’OVJ passe la rampe du Parlement

Le Parlement jurassien a accepté en deuxième lecture par 33 voix, contre 24 et 1 abstention la loi sur l’Office des véhicules jurassiens qui vise à l’autonomisation de l’office. Le vote final a eu lieu à bulletins secrets sur demande du groupe CS-POP Verts. « Il ne s’agit pas d’une privatisation, mais bien d’une autonomisation », a rappelé le ministre Charles Juillard. « L’objectif est de donner plus de compétences à l’OVJ afin que le service soit plus réactif face à la concurrence et pour qu'il puisse faire face aux différentes évolutions », a précisé le président de la commission de gestion et des finances, André Henzelin.

Référendum très certain

Le parti socialiste avait indiqué la semaine dernière le lancement d’un référendum en cas d’acceptation de la loi en deuxième lecture par les députés. « Nous ne sommes pas du tout convaincus par l’autonomisation de l’OVJ. Il est pour nous impossible que l’office, une fois autonomisé, rapporte plus tout en coûtant moins », déclare le député socialiste James Frein. « Nous avons effectivement décidé lors du congrès du parti la semaine passée que nous lancerions un référendum en cas d'acceptation de la loi. Il est donc très certain qu’un référendum soit lancé par notre parti», conclut-il. Le groupe CS-POP Verts a par ailleurs indiqué mercredi qu'il se joindrait au PS. /afa

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo