Le PSJ en lutte contre l’autonomisation de l’OVJ

Le Parti socialiste jurassien ne veut pas entendre parler d’une autonomisation de l’Office des véhicules jurassien. Lors de son Congrès, mardi soir à Saignelégier, ce point a été débattu après la définition des mots d’ordre en vue des prochaines votations. Alors que la loi doit être votée en deuxième lecture lors de la prochaine séance du Parlement, les membres présents ont décidé à une large majorité qu’en cas d’adoption, le référendum serait lancé.

Pour le député Jämes Frein, qui a donné un compte-rendu des débats au Parlement et dans la commission de gestion et des finances, il ne fait pas le moindre doute que la loi passera, soutenue par une large majorité des élus. Les arguments en sa faveur sont pourtant minces, selon lui. Impossible que l’office, une fois autonomisé, rapporte plus tout en coûtant moins, comme cela a été avancé au cours des discussions. Le socialiste de Montignez ne comprend pas davantage le besoin d’externaliser une tâche qui rapporte au canton.

Le Congrès a suivi son point de vue et s’est prononcé en faveur du référendum, qui devrait certainement recevoir l’appui de certains syndicats. Seuls trois membres se sont abstenus sur cette question sur la petite cinquantaine présente. /iqu

Partager
Link
Météo