« Un projet insensé et hyper luxueux »

Tunnel Gothard Zoom sur « Tunnel Gothard » (touche ESC pour fermer)
La gauche jurassienne et les organisations de défense de l'environnement ne veulent pas d'un deuxième tube au Gothard (photo: Wikipédia).

La gauche jurassienne et les milieux de défense de l’environnement dénoncent la construction d’un deuxième tunnel routier au Gothard. Elles ont créé un comité qui milite contre le projet soumis en votation le 28 février. L’organe comprend le PSJ, les Verts et le CS/POP ainsi que les sections régionales de six organisations de défense de l’environnement. Pour les partisans jurassiens du « non », les alternatives à la construction d’un second tube pour permettre la réfection du tunnel actuel n’ont pas été étudiées sérieusement.

Le comité affirme également que le projet est contraire à l’initiative des Alpes et entre en contradiction avec la politique de transfert de la route au rail choisie par la Suisse. Il estime que le percement d’un deuxième tube créera un appel d’air pour le trafic de camions. Le comité ne croit pas, par ailleurs, en la promesse de maintenir la circulation sur une seule voie dans chacun des deux tunnels. Il critique aussi le coût du projet évalué à 2,8 milliards de francs.

Le comité jurassien contre le deuxième tunnel routier au Gothard dénonce également l’argument de la sécurité. L’ancien ingénieur cantonal des routes du Jura Jean-Philippe Chollet – qui fait partie du comité – ne nie pas qu’un second tube améliorerait la situation. Il estime toutefois que « ni la structure de l’ouvrage, ni la quantité du trafic ne justifie un traitement particulier pour le Gothard » par rapport à d’autres tunnels bidirectionnels, comme celui de la Vue-des-Alpes, par exemple. /comm + fco

Partager
Link
Météo