Emballé, c’est pesé à Haute-Sorne

La première séance de l’année du Conseil général de la commune de Haute-Sorne a été rapidement conclue. Les 12 points à l’ordre du jour ont tous été validés en 1h30 mardi soir à Glovelier.

Les élus ont tout d’abord dû se prononcer sur l’harmonisation du règlement de police communale qui a été acceptée sans discussion. Actuellement, si problème il y a, la commune doit regarder dans les cinq règlements des anciennes entités. Le nouveau texte uniformise le tout. Le point suivant n’a pas été discuté : la validation ou non du règlement de la garde et de la taxe des chiens a été reportée. Le Conseil communal a appris le matin même de la séance qu’il n’était déjà plus valable. Il sera remplacé. Les conseillers généraux ont ensuite largement accepté un crédit de 72'000 francs pour une étude de l’entretien du réseau routier.

L’avenir de l’eau de Sceut s’éclaircit

Par 30 oui contre 0 non, les élus ont ensuite donné un préavis favorable au crédit de plus de 2 millions de francs pour l’alimentation en eau potable de Sceut qui doit passer devant le peuple le 28 février prochain.

À l’heure actuelle, l’acheminement de l’eau potable de Sceut provoque la turpitude de l’eau lors de pluie et le réservoir est trop vieux. Des travaux d’envergure doivent être menés. Haute-Sorne a signé une convention avec Saint-Brais pour réaliser une conduite de transport et un réservoir. Le réservoir, de 350 m3 pour 150 actuellement prendra places sur le territoire de la commune franc-montagnarde. Une nouvelle conduite d’eau potable sera installée de la sortie de Saint-Brais jusqu’à Sceut. Les frais seront partagés entre les deux communes. La part à charge de Haute-Sorne s'élève à un peu plus d’un million de francs mais la commune touchera une subvention de 7440'000 francs de Berne.

Enfin un membre de Soulce à la commission d’école

Un membre de la commission d’école a été élu pour représenter le village de Soulce. Deux personnes se sont mêmes présentées alors que ce point avait été repoussé lors des précédentes séances faute de candidat. Jean-Daniel Hadorn était opposé à Christophe Mertz. Le premier était présent à la séance, il a été nommé par 20 voix contre 0. /lbr

  

Partager
Link
Météo