Les Jurassiens n’ont pas à s’inquiéter de l’autonomisation des SPJBB

Le statut juridique des Services psychiatriques Jura bernois - Bienne et Seeland (SPJBB) n’aura pas d’influence sur la prise en charge des patients jurassiens, estime le Gouvernement jurassien dans sa réponse à une question écrite d’Emmanuelle Schaffter. En d’autres termes, en cas d’autonomisation des SPJBB ils pourront toujours être accueillis à Bellelay ou à l’Unité d’hospitalisation psychiatrique pour adolescents (UHPA) à Moutier. La députée Verte Emmanuelle Schaffter s’interrogeait sur l’avenir des patients et employés des SPJBB suite à l’annonce d’économies et de suppressions de postes du service l’automne dernier.

Quant à l’avenir de l’UHPA, il est assuré, affirme le Gouvernement dans sa réponse à Emmanuelle Schaffter. Reste juste à déterminer son organisation et son rattachement juridique notamment dans la volonté de conserver une dimension interjurassienne à cette institution. Le canton du Jura pourrait ainsi à l’avenir devenir actionnaire de l’UHPA et donc des SPJBB.

Concernant les Jurassiens employés aux SPJBB menacés de perdre leur emploi, ils sont au nombre de deux et pourront bénéficier du même plan social que les employés du canton de Berne.

Finalement, la députée verte s’enquiert de l’avancée du projet « Refonte psychiatrique jurassienne » suite à la fermeture de l’UHMP à Delémont à l’été 2014. Le Gouvernement jurassien indique qu’un rapport final du comité de pilotage est attendu pour le printemps. Des discussions entre les chefs des départements de la santé du canton du Jura et celui de Berne, ainsi qu’avec le directeur ad intérim des SPJBB, auront par ailleurs lieu durant ce premier semestre. L’objectif de l’Exécutif étant de « privilégier le modèle d’une psychiatrie intégrée à l’Hôpital du Jura ». /afa

Partager
Link
Météo