Des célébrations en nombre au Temple de Bévilard

choeur paroisse bévilard Zoom sur « choeur paroisse bévilard  » (touche ESC pour fermer)
Le chœur de la paroisse de Bévilard a ouvert les festivités samedi soir avec le chœur Arpège de Bienne

2016 s’annonce des plus festives pour la paroisse réformée de Bévilard. Une large palette d’animations est mise sur pied jusqu’à la fin de l’année à l’occasion du 300ème anniversaire du Temple. Les festivités ont démarré samedi soir avec une représentation du chœur de la paroisse et du chœur Arpège de Bienne. Outre les productions musicales et les pièces de théâtre, le public pourra également profiter de cet anniversaire pour se replonger dans le passé. Une soirée historique animée par Pierre-Yves Moeschler, prévue le 27 mai, permettra de se replonger dans les archives du bâtiment construit en 1716. Le point d’orgue de cette année de jubilé se déroulera le 5 juin lors de la journée officielle.

Un jubilé sauvé de justesse

Les festivités du 300ème ont bien failli ne jamais avoir lieu, comme nous l’a confié Gérard Mathey, membre du groupe d’organisation. Il avait, en effet, été décidé, en 1964, de démolir entièrement le bâtiment et d’en reconstruire un nouveau à la même place. Le projet de démolition a ensuite été suspendu, en 1967, lorsque la commission cantonale des monuments historiques a classé le Temple de Bévilard comme « monument historique ». Finalement, en 1971, l’assemblée générale de la paroisse prend la décision de maintenir le Temple et de le restaurer entièrement. La rénovation des lieux s’est terminée en 1976 et aucun assainissement n’a été nécessaire dans le bâtiment depuis cette date. /nme

Partager
Link
Météo