Un joyeux « bordel »

 Rai-tiai-tiai Zoom sur «  Rai-tiai-tiai » (touche ESC pour fermer)
A 7h, sur la place des Postes à Porrentruy, les jeunes ont mis la pagaille.

Un Rai-tiai-tiai dans les règles. C’est ce que nous ont affirmé les participants croisés au petit matin. Les jeunes ajoulots ont déambulé dans les rues de leur village dans la nuit de lundi à mardi au rythme de la musique techno pour réveiller les habitants. L’édition 2016 de ce Rai-tiai-tiai avait tout de même une saveur particulière puisque deux semaines auparavant les responsables ont reçu des directives. Ils ont notamment été mis en garde contre l’utilisation de tracteurs chargés de jeunes, une pratique illégale.

 

Bouchon et musique

Les groupes de fêtards avaient rendez-vous à Porrentruy dès 6h. Certains à la place des Postes. Les autres bloquaient les entrées de la ville. La plupart d’entre eux ont utilisé les transports en commun ou sont venus à pied. Par exemple, le train pour les jeunes de Vendlincourt ou le car postal pour ceux d’Alle et de Coeuve. La police est allée à leur rencontre notamment pour s’assurer du respect des règles et pour permettre aux automobilistes de poursuivre leur route. Les véhicules étaient parfois stoppés par des bottes de paille. A Alle, les jeunes se sont bien comportés, selon le maire. « C’est un Rai-tiai-tiai correct, dans des proportions raisonnables » souligne Stéphane Babey. L’année dernière, la commune avait subi de gros débordements.

À Porrentruy, près de 500 jeunes ajoulots ont gêné la circulation près de la gare. Fumigènes, pétards et bataille de paille, les participants s’en sont donnés à cœur joie pour semer la pagaille en ville. Peut-être même plus que d’habitude dans un esprit de révolte, selon les responsables. Sur les véhicules qui transportaient la sono, on pouvait lire « Je suis Rai-tiai-tiai » ou encore « Rendez-nous nos chars ». De nombreuses personnes, extérieures au Rai-tiai-tiai, sont venues spécialement soutenir les participants.

 

Une ambiance bon enfant

La police est satisfaite du comportement des jeunes. « Ce sont de chouettes petits gars », selon le commissaire de Porrentruy Dominique Vallat. Quelques automobilistes se sont plaints, mais dans l'ensembles la manifestation s'est déroulée dans une ambiance bon enfant. Avec l'appui de la police municipale, les convois ont pu défiler dans les rues de la cité. En fin de matinée, les carnavaleux ont remercié les forces de l'ordre pour leur compréhension. /ncp

Les jeunes ont mis la pagaille à Porrentruy.

Partager
Link

Galerie photos liée

08.02.2016
Météo