Les agriculteurs toucheront 8'000 francs en moins

La procédure de consultation sur les enveloppes financières 2018-2021 destinées à l’agriculture se termine ce jeudi. Le Conseil fédéral prévoit de diminuer la somme totale de 5,4% par rapport à la période 2014-2017. La Chambre jurassienne d’agriculture (CJA) conteste ces coupes budgétaires qui concernent notamment les paiements directs. « Pour l’agriculteur jurassien, cela signifie environ 200 francs en moins par hectare par rapport à aujourd’hui. Un exploitant possède en moyenne 40 hectares dans le Jura, ce qui représente donc quelque 8'000 francs de perte de revenu par an », explique Philippe Jeannerat, le président de la CJA.

Les crédits d’investissement aussi concernés

Autre axe concerné par ces coupes budgétaires, les crédits d’investissement. Un jeune agriculteur qui reprend aujourd’hui une exploitation et qui souhaite la développer en réalisant par exemple des transformations peut bénéficier de prêts sans intérêt. Ces prêts sont remboursables dans des délais entre 12 et 15 ans. Le Conseil fédéral prévoit dans la politique agricole 2018-2021 de diminuer ces prêts sans intérêt et de raccourcir le délai de remboursement. « La CJA regrette cette démarche. Nous souhaiterions au contraire pouvoir prolonger le délai de remboursement de ces prêts afin d’aider les jeunes à se lancer dans la reprise d’une exploitation », déclare Philippe Jeannerat.

Au terme de la consultation, le Conseil fédéral devra désormais statuer. En fonction des décisions prises par le Gouvernement, le président de la CJA ne cache pas qu’il est possible que les agriculteurs jurassiens retournent à Berne pour manifester leur mécontentement, comme ils l’avaient fait au mois de novembre. /afa

Partager
Link
Météo