Pornographie: un prêtre piraté sur Facebook

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
La vigilance est de mise sur le réseau social Facebook pour éviter d'être piraté.

L’usage de Facebook n’est pas sans risque et nécessite d’observer quelques règles élémentaires de prudence. Dans le cas contraire, on peut vite se faire piéger et diffuser malgré soi du contenu indésirable, voire illégal. C’est arrivé lundi soir à un homme d’Eglise du canton de Neuchâtel.

Une centaine d'amis de ce prêtre sur Facebook ont été invités à regarder une vidéo zoophile. L'annonce laisse deviner des images non seulement insoutenables, mais aussi pénalement condamnables. Cette mésaventure est le fruit d'un piratage.

Un cas d’école

Pareille mésaventure est monnaie courante. Elle touche toute personne, connue ou pas. Le cinéaste Francis Reusser en a fait les frais au début de l’année. Alors, comment peut-on en arriver à diffuser sans le vouloir de la pornographie dure sur son profil Facebook? C'est l'oeuvre d'un virus contracté après que l'utilisateur a transmis à son insu les données de son compte. Les explications de Stéphane Koch, spécialiste des questions numériques.

Stéphane Koch 1/2

Mieux vaut prévenir que guérir.

On ignore la façon dont le profil Facebook de ce prêtre neuchâtelois a été infecté. Lui-même affirme n’accepter comme ami que des personnes de confiance et dément avoir cliqué sur un quelconque contenu douteux. S'il est difficile de se rendre compte des pièges tendus par les pirates informatiques, il existe des moyens de se prémunir contre ce genre d'attaques.

Une première mesure consiste à paramétrer son compte de façon à ce qu’aucun contenu ne soit publié sur son profil avant consentement. De plus, on peut aussi donner notre numéro de téléphone portable à Facebook afin d'obtenir un code qui permet de sécuriser la connexion. Les précisions de notre expert Stéphane Koch:

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Méthode pour empêcher toute publication sur son profil Facebook, sans un contrôle préalable. Source: Stéphane Koch.

Stéphane Koch 2/2

Il est aussi conseillé de garder une certaine méfiance vis-à-vis de tout contenu douteux ou de toute demande d’amitié qui proviendrait de personnes aux mœurs manifestement légères... C’est souvent la porte ouverte au cheval de troie. /gwe

(Sons uniquement disponibles sur la version classique de notre site internet)

Partager
Link
Météo