Et si un 2e tube était construit sur l’A16 ?

Le député Alain Schweingruber a déposé la motion « Ouverture d’un 2e tunnel sous le Mont-Russelin et le Mont-Terri » lors de la séance du Parlement de mercredi. L’élu PLR relève qu’il avait fait une telle demande en 2001 et que le Gouvernement lui avait répondu que c’était techniquement tout à fait possible mais que sur le plan du financement, la Confédération n’entrerait pas en matière. Quinze ans plus tard et vu la situation actuelle, Alain Schweingruber estime aujourd’hui que le moment est venu de remettre la compresse. « Force est de constater qu’à différents moments de la journée, les tunnels entre Glovelier et Courgenay sont saturés, ce qui pousse certains automobilistes à emprunter le Col des Rangiers. Ce qui est un comble étant donné que les tunnels ont justement été construits pour éviter cela », déclare l’auteur du texte.

« Il faut empoigner le taureau par les cornes »

Alain Schweingruber demande donc dans sa motion que le Gouvernement jurassien intervienne auprès des autorités fédérales en vue de faire inscrire au programme des routes nationales la mise en œuvre et en circulation d’un 2e tube entre Glovelier et Courgenay. « Je pense qu’il faut empoigner le taureau par les cornes. Dans tous les cas, cela ne coûte rien d’essayer et d’en faire la demande, car la Confédération ne va pas nous courir après pour nous verser des crédits qu’on n’a pas demandés », s’exclame le député PLR.  « Et si on attend encore quinze ans pour faire une telle requête, on n’aura pas de second tunnel avant trente ans », ajoute-t-il.

A noter qu’un autre groupe parlementaire a déposé hier une intervention en ce sens. La députée PCSI Géraldine Beuchat a formulé une question écrite soulevant le même genre de question sans toutefois demander la création d’un 2e tube sous le Mont-Russelin et le Mont-Terri. /afa

Partager
Link
Météo