Une motion interne oui, mais pas interpartis

Rémy Meury a bel et bien créé une motion interne demandant la « création d’une commission parlementaire spéciale chargée d’élaborer une offre de partage de souveraineté à l’intention de Moutier et autres communes de la Prévôté ». Le député CS-POP avait l’intention en début de semaine de la déposer sous la forme d’un texte interpartis, à savoir signée par plusieurs groupes parlementaires, mais il a finalement décidé de l’inscrire au nom de son groupe Verts et CS-POP, étant donné les réactions des autres partis, notamment l’UDC.

L’élu demande par ailleurs que sa motion interne soit traitée en urgence, soit lors de la prochaine séance du Parlement le 23 mars prochain. /afa

Partager
Link
Météo