Le sel ajoulot pas de sitôt dans la salière

Patience avant de goûter du sel ajoulot. Depuis une dizaine de jours, une foreuse est en action sur les hauteurs de Grandfontaine. La machine a déjà atteint 40 mètres. La société Les Salines suisses souhaite vérifier la présence de sel dans le sous-sol jurassien. Une couche importante devrait s’y trouver à environ 800 mètres. Une profondeur qui devrait être atteinte dans quatre mois. L’exploitation de ce gisement pourrait intervenir d’ici la fin du siècle.

 

Une prospection pour l'avenir

Les Salines suisses ont environ une cinquantaine de puits en activité dans la région de Bâle-Campagne, du canton d’Argovie et à Bex dans le canton de Vaud. L’approvisionnement est donc assuré pour les prochaines années. Mais la pression démographique pourrait limiter l’exploitation de ces gisements présents à une centaine de mètres de la surface. Les Salines suisses sont donc obligées de prospecter d’autres zones, comme Grandfontaine. Ce lieu est intéressant d’un point géologique et tectonique, selon le géologue local du projet, Pierre Xavier Meury. Le site répond aussi à des critères plus pratiques, comme la présence de conduites d’eau, les autorisations de la commune et du propriétaire.

Des couches de sel trop profondes

Par rapport à la géologie du pays, on ne peut pas trouver de gisements de sel ni dans les Alpes, ni en exploiter dans la Chaîne du Jura et sur le Plateau, le sel se situe à environ 2'000 mètres de la surface. Il ne reste que l’Ajoie, comme l’indique le responsable technique des Salines suisses, Wolfgang Neubert. L’unique forage dans la région date de 1917 à Buix et était destiné à prospecter du charbon. On a alors découvert la présence de sel. Selon les scientifiques, les gisements à Grandfontaine se trouveraient à 800 mètres. Son excavation coûterait donc assez cher. Selon le directeur général des Salines Suisses, Urs Hofmeier, son exploitation dépendra aussi de la quantité estimée. Selon lui, ce sera alors au monde politique de déterminer si la Suisse veut continuer de consommer un sel indigène. /ncp

Partager
Link
Météo