Patrick Gsteiger renonce

Patrick Gsteiger Zoom sur « Patrick Gsteiger » (touche ESC pour fermer)
Patrick Gsteiger ne participera pas au second tour de l'élection complémentaire au Conseil-exécutif

Le second tour de l’élection complémentaire au Conseil-exécutif sera un duel gauche-droite. Le PEV Patrick Gsteiger nous a indiqué lundi matin qu’il ne se présenterait pas au scrutin du 3 avril. Le député d’Eschert et son parti constatent qu’aucune majorité ne se dessine pour le centre, et que la différence de voix par rapport à l’UDC Pierre-Alain Schnegg et le socialiste Roberto Bernasconi est trop importante. Pour rappel, Patrick Gsteiger a obtenu 43'192 voix dimanche, soit près de 110'000 de moins que ses concurrents du Jura bernois. « Face à ce résultat, il n’y pas de raison d’insister », conclut le candidat PEV.

Pas de mot d’ordre pour le second tour

Roberto Bernasconi déclarait dimanche qu’il espérait que Patrick Gsteiger se retire en donnant pour consigne à ses électeurs de reporter leurs voix en sa faveur. Pour rappel, Pierre-Alain Schnegg n’a devancé son rival de Malleray que d’un peu plus de 2000 voix au niveau cantonal. Les suffrages de Patrick Gsteiger auront donc toute leur importance lors du second tour, en particulier dans le Jura bernois. Le candidat PEV n’entend pas exaucer le souhait de Roberto Bernasconi. « En tant que centriste, je laisse une totale liberté de vote à mes électeurs et je ne donnerai pas de mot d’ordre en faveur de l’un ou l’autre candidat. Que le meilleur gagne ». /ast

Patrick Gsteiger dans le journal de 12h15

Partager
Link
Météo