Plus de 4 millions passent la rampe

Le Conseil de ville de Delémont s'est réuni pour la deuxième fois de l'année lundi soir. Les élus ont accepté, à une majorité évidente, sept crédits pour un total de 4'160'000 francs. Le plus élevé atteint 1'980'000 francs et est destiné à l'achat de la parcelle n° 5331 située dans le quartier de la Communance. Ce site de 23'000 m2 sera ainsi mis à disposition d'entreprises.

Le deuxième crédit, à hauteur de 650'000 francs, servira à l'évacuation et le remplacement des éléments contenant de l'amiante, à risques, dans les bâtiments communaux. La situation la plus préoccupante concerne le Collège où les faux-plafonds de 13 locaux soit une surface de 700 m2. Les travaux seront réalisés principalement en 2016, mais en ce qui concerne le collège, ils se prolongeront durant les vacances scolaires 2017.

Les conseillers de ville ont, de la même manière, validé un crédit-cadre de 630'000 francs qui sera consacré aux adaptations des bâtiments communaux aux directives de protection incendie. Ils se sont aussi prononcés favorablement en faveur d'un crédit de 310'000 francs des Services industriels qui vont construire une station transformatrice afin de couvrir les nouveaux besoins énergétiques du centre médical en cours de développement à la rue de Chaux.

Un autre crédit, atteignant 250'000 francs et accepté par les élus delémontains, sera destiné au changement du logiciel de gestion communale.

Bien qu'approuvé à une majorité évidente, le crédit-d’étude de 190'000 francs dévolu à l'assainissement des réseaux souterrains, des surfaces des rues et du Ticle situés aux alentours du projet « Le Ticle – CREA » a suscité plus d'inquiétudes. Cette somme permettra d'adapter des espaces situés aux alentours du projet, en particulier la route de Bâle qui pourrait être redimensionnée, le carrefour route de Bâle - avenue du la Gare qui sera réaménagé en giratoire, la partie Nord de l'avenir de la Gare et la rue de la Brasserie. Le PLR et l'UDC ont toutefois refusé de soutenir l'objet car ils l'ont estimé prématuré. L'élu libéral-radical Pierre Chételat a indiqué craindre que le projet auquel il manque encore 8 millions de francs pour aboutir ne soit finalement revu et que les nouveaux promoteurs aient d'autres exigences.

Septième et dernier crédit de la soirée accepté par le Conseil de ville: 150'000 francs représentant la part communale à l'étude des équipements et aménagements des espaces publics, dans le cadre du projet d'écoquartier « Europan 9 - Gros Seuc » destiné à la réalisation de plus de 300 logements. Comme pour le précédent, le PLR l'a jugé prématuré ne connaissant pas encore les investisseurs du projet.

Pas de tablettes pour les Conseillers de ville

Les élus delémontains ont refusé par 24 voix contre 5 une motion interne du PLR Pierre Chételat demandant à la commune de fournir des tablettes électroniques aux conseillers de ville. Tous les partis, sauf l'UDC et le PLR, l'ont refusé sur proposition du bureau du Conseil qui a demandé un devis au service informatique. Ce dernier ayant chiffré la demande à plus de 53'000 francs.

A noter encore que suite à la démission de André Parrat (CS-POP-Verts) pour raisons professionnelles, Toufiq Ismail-Meyer devient conseiller de ville et Marie-Claire Thiévent suppléante. /afa

Partager
Link
Météo